LA PAUVERTÉest le plus grand empêchement à la croissance économique
 ÉVOLUANT versun monde sans barrières
retour     carte2     English
heart coeur
Le monde a besoin
de ton amour.
Pour avoirUNE ÉCONOMIE GLOBALE FORTE, l'ONU doit marcher.
La Question :
Pourquoi avons nous de la pauvreté lorsque nous vivons dans un monde d'abondance ?
La Réponse :
Les gouvenements sont croches.
L'égocentrismedesRichesnuit à l'économie mondiale.
China-La_Chine
Le miracle économique de la Chine estpreuf
que l'on s'en débarrassera de la pauvreté.

Les Chinois ont29 mille milliards de $s en épargne.

Pour bien vivre, il faut

de la compassion
faire marcherl’Organisation des Nations unies+
prendre soinsde l’un l’autre+de l’environnement
la compassion: un sentiment de sympathie envers
                         les souffrances d'autrui accompagné
                         d'un désir aigu de vouloir les alléger

Pour une économie mondiale fortetout le monde doit jouir de LABELLEVIE.

Dis aux Américains, le temps de la guerre est révolu.
prospéritéglobale

 On sait maintenantquela prospéritéglobaleest à notre
 portée parce que l'on vie dansun monde d'abondance.

 On sait maintenantque l'on peut mettre la population
 mondiale dans l'état de Texas+tout le mondepeut
 bien vivre grâce à la bonne planification économique.
 "... je sais que l'on a la technologie disponible pour nourrir tout
 le monde."
 (page 252, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 En faisant son focusla productivité, la Chine, Riche
 et Puissante, (强大的中国Qiáng dàde zhōng guó)
 est maintenant la plus grande source deprospérité
 au monde.

 Le miracle économique de la Chineest preuve que
 la prospéritéglobaleest à notre portée.
  (中国万岁。 Zhōngguó wànsuì. VIVE la Chine !)

 Oui ! Avec l'Organisation des Nations unies, on peut
 sauver le mondeen la faisant un moyen efficace de
 prospéritéglobale.

 Cependant, il y en a trois (3) obstacles :
 1. la pauvreté
 2. les bas salaires
 3. le complexe militaro-industriel.
 "... la concurrence militaire constitue un frain majeur sur ...
 les économies ... ."
 (page 221, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

            NOTEZ
            [L'OTANbombardala Libye 24/7en 2011 pour
                sept (7) moispour le bénéfice de son complexe
                militaro-industriel.]

                Le président Obama augmenta la vente des
                armes de43 %. (Les É.-U. sont responsible
                pour40 %des ventes des armes.)

               Les ventes globales des armes sont à leur plus
                haut niveau depuis la Guerre froide.

                Aujourd'hui, il s'agit dupouvoir cérébralet
                NON PAS du pouvoir militaire *démodé*,
                un gaspillage d'argent des contribuables.

Le temps de guerre est révolu.

Le Problème : il y a de moins en moins d'$$$ qui circule
                        dans l'économie resultant dans une perte
                        continuelle d'emplois
La Solution : la redistribution des richessesen guise de
                       mesures de securite de revenu (comme un
                       salaire vital
+un revenu garanti adéquat)
lePÉC
 LePÉCveutfaire marcher l'ONU (Organisation
 tion des Nations unies) afin desauver le monde
 moyennantla redistribution des richessepour
 avoirla prospéritéglobale.

 LePÉCveut75 %des dépenses militairessoient
 données à l'ONUpour être redistribuéesaux pays
 défavorisésafin derenforcer l'économie globale+
 mettre fin à la pauvreté..
arrow
Notez : après les É.-U.,
            le Canada dépense

            le plus - par personne
            - sur le militaire.

 (Le Canada dépense2 %de son PNBsur le militaire+
      ,35 %sur l'aide étrangère.)

 (En 2016,1,57 milliers de milliards de dollarsont été
      consacrésaux armes+équipements militaires.)

 (27 millionsde personnes N'ont PAS d'eau potable
      en Somalie, au Sud-Soudan, nord-est du Nigeria
      et Yémen, mais, en tout, c'est1,8 milliards !)
      

 SelonlePÉC,la réponse au terrorismeestde mettre
 fin à la pauvreté à l'échelle globalemoyennantla redis-
 tribution des richessesquifait quetout le monde
 GAGNE !
 "... les gens dans les pays en voie de développement ont le droit
 de jouir ... d'une meilleure qualité de nourriture, d'un meilleur
 choix de vêtements, d'une meilleure qualité d'éducation et de
 plus de divertissement, ... nous ... n'avons pas fait assez pour
 les aider."
 (page 276, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 L'ONU doit mettre l'accent surla création des emplois
 +un secteur agraire fortbasé surla ferme familialeaux
 pays en voie de  développement (surtout là où il y a
 des conflits) dans le contexte desa politique de redis-
tribution des richesses à l'échelle globale.

 Parce que les Riches deviennent plus riches et les
 autres plus pauvres,l'économie mondiale est en train
 de s'effondre : la solution estla redistribution des ri-
 chesses.
 "Je crois que le système commercial mondial est en péril."
 (page 280, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

Les Américains
"... je pense que les Américains doivent apprendre à faire des
 compromis et à écouter plus. ... Les Américains ont tendance
 à croire que le système américain devrait être la façon de faire
 affaires tout partout au monde."
 (page 257, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "Je trouve que beaucoup d'Américains croient qu'il n'y a pas de
 barrières américaines au commerce international, mais au fait, il
 y en a beaucoup - presque la moitié de ce que nous envoyons
 aux États-Unis est sous une forme de contrainte ou une autre."
 (page 262, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

"... l'assise de l'économie repose sur l'industrie d'un pays ... le
 point où il n'y a pas d'investissement, l'industrie s'effondrera."
 (page 282)
 Un défi majeur pour le système commercial mondial est la recon-
 struction de l'industrie américaine. ... Je ne vois pas le Congrès
 faire de ce genre de redressement une priorité (page 289)
 ... L'Amérique est à elle seule responsable pour ses problèmes ... ."
 (page 290, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "... les Américains ... sont difficiles à faire affaire avec parce que
 les Américains deviennent si émotifs."
 (page 293, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "Les entreprises américaines qui déménagent à l'étranger vers
 des zones de travail moins chères vont se rendre compte que
 c'est autodestructeur. (page 292)
 ... cela signifie que l'industrie s'éventre ... ."
 (page 293, "Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "... la taxe unitaire ... exige qu'une filiale d'une entreprise étrangère
 déclare ses recettes mondiales et qu'elle soit évaluée sur la base
 de l'ensemble des activités de l'entreprise plutôt que sur ses activités
 dans l'État. ... la taxe unitaire ... me sembla être une attaque contre
 les entreprises étrangères. "
 (page 305, "
Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "... la menace du protectionnisme [américain] plane toujours sur
 nos têtes [japonaises] ..."
 (page 308, "
Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

 "Nous sommes ... préoccupés par le crédit trop étiré aux États-Unis
et leurs énormes déficits qui s'accumulent
."
 (page 268, "
Made in Japan" d'Akio Morita, co-fondateur de Sony,
    © 1987)

guerres *injustifiables*
arrow